Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Méditation Belgique

La Bhagavat gita

17 Mai 2017 , Rédigé par Hervé Publié dans #Livres

Je suis tombé sur ce super livre. J'ai donc voulu au mieux faire une courte présentation car c'est un texte vraiment éclairant et magnifique. Il  a été écrit entre le 5iem et 2iem siècle avant J-C !!

Extrait de la Bhagavad-Gita

Extrait de la Bhagavad-Gita

La Bhagavad-Gita conte l'histoire de Krishna, 8e avatar de Vishnou (identifié comme une manifestation du Brahman), et d'Arjuna, un prince guerrier en proie au doute devant la bataille qui risque d'entraîner la mort des membres de sa famille, les Kaurava, qui se trouvent dans l'armée opposée. Le poème se compose de sept cents distiques, divisés en dix-huit chapitres. Extraits de la Bhagavad Gita, issus d'un manuscrit du xixe siècle. Le récit est constitué du dialogue entre Krishna et Arjuna. Il enseigne que même si tous les chemins diffèrent, leur but fondamental reste le même : réaliser le Brahman et échapper au cycle des renaissances à travers la réalisation du Soi.

 

Enseignement:

Krishna instruit Arjuna sur un grand nombre de sujets spirituels, parmi lesquels plusieurs yogas différents.

Dans le onzième chapitre, Krishna dévoile à Arjuna qu'il est, en fait, une incarnation du dieu Vishnou. À un niveau plus profond, la guerre est une métaphore des confusions, des doutes, des craintes et des conflits qui préoccupent toute personne à un moment ou un autre de sa vie.

La Gita s'adresse à cette discorde en nous et enseigne les yogas qui permettent de l'apaiser, le Bhakti yoga la voie de la dévotion du Dieu personnel, le Jnana yoga ou la voie de la connaissance, le Karma yoga ou voie de l'action juste.

Selon Krishna, la racine de toutes les douleurs et de tous les troubles est l'agitation de l'esprit provoquée par le désir. La seule manière d'éteindre la flamme du désir, indique Krishna, c'est de calmer l'esprit par la discipline des sens et de l'esprit.

 

Extait: 

Le Yôgî est comme une lampe qui, à l’abri du vent, ne vacille
pas lorsque, ayant soumis sa pensée, il se livre à l’Union mystique.

Quand la pensée jouit de la quiétude, enchaînée au service de
l’Union divine ; quand, contemplant elle-même, elle se complait en
elle-même ;

Quand elle goûte cette joie infinie que donne seule la raison et qui
dépasse les sens ; quand elle s’attache sans vaciller à l’Essence véritable,

Et que, l’ayant saisie, elle juge que nulle autre acquisition ne
l’égale ; lorsqu’enfin, s’y tenant attachée, elle n’en peut être détournée
même par une vive douleur

Qu’elle sache que cette rupture de tout commerce avec la douleur
s’appelle Union mystique. Et cette union doit être pratiquée avec
constance, au point que la pensée s’y abîme.

Télécharger la Bhagavad-Gita

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article