Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Méditation Belgique

Le Dalai Lama parle du Dzogchen et de la nature de l'esprit

4 Octobre 2017 , Rédigé par Hervé Publié dans #méditation

Lors d'un précédent article je vous parlais du maître Namkhai Norbu qui enseigne le Dzogchen. Voici donc quelques précisions sur cette pratique du bouddhisme tibétain par le Dalaï Lama.
 

 

Dans la tradition Nyingma et particulièrement du point de vue du Dzogchen (le point de vue de la grande perfection), je veux  vous parler d'enseignement  appartenant au plus haut niveau de la conscience qui est l'esprit inné de la claire lumière. Et ensuite, nous nous concentrerons à introduire la nature de l'esprit à ce niveau et parler de la réalisation de cette conscience.

Le Dzogchen

 Garab Dorje, le premier maître de la tradition du Dzogchen
Garab Dorje, le premier maître de la tradition du Dzogchen

Une des méthodes unique de la grande perfection (Dzogchen) est basée sur le fait de faire la différence entre ce que la tradition appel l'esprit basique et la conscience primordiale ou conscience de rigpa; La distinction est faire entre ces états mental. Ceux qui sont plus occasionnels et plus temporaires. Ceux-ci sont de nature fluctuante, Il sont caractérisés comme appartenant au stade ordinaire de l'esprit.

De l'autre côté, il y a la conscience de rigpa qui est caractérisé par être dépourvu de ces sortes de fluctuation, elle est toujours présente et est aussi reconnue comme étant une qualité primordiale de la conscience. 

La distinction se fait entre ces deux états.

La conscience de rigpa (qui est caractérisée comme étant libre des fluctuations, toujours présente etc ) est aussi désignée comme étant samantabhadra, la bonté. Et avec aucun début, ni fin et est intemporelle.

Dans l'enseignement du Dzogchen, il a aussi différents niveaux d'enseignement et différentes classes d'enseignement.

Par exemple, les trois classes d'enseignement principales sont le cycle d'enseignement sur l'esprit, le cycle du développement et le cycle des instructions. Ainsi vous pouvez voir qu'il y a plusieurs types d'enseignement dans le Dzogchen, les instructions de la grande perfection.

La conscience de rigpa

Donc cet esprit primordial, la conscience de rigpa (nommée aussi Samantabhadra) est en fait décrite comme la bouddhéité primordiale et c'est une qualité de la bouddhéité primordiale que nous possédons tous. Toutefois, cette qualité primordiale de bouddhéité est obscurcie par différents facteurs mentaux tel que les afflictions et les différents processus de pensé. Et par la pratique, quand cette qualité primordiale de bouddhéité est "libérée", quand toutes ces qualités/propriétés des processus du mental sont nettoyés alors on devient re-éveillé, re-illuminé. Dons la réalisation de l'illumination se réfère au ré-éveille ou à la re-réalisation du l'illumination. Et c'est, dans un sens, analogue à une idée dans l'enseignement de la perfection de la sagesse où la nature de notre esprit est décrite comme le nirvana naturel. Le nirvana naturel sert de base à la possibilité d'atteindre le nirvana avec résidu et sans résidu qui sont constitué par l'élimination des forces d’affliction. Donc s'il n'y a pas de nirvana naturel, il n'y a simplement pas de possibilité d'atteindre le nirvana. Cette idée est la même. Donc de manière similaire, dans l'enseignement de la perfection dans le Dzogchen, grâce à la présence de la bouddhéité en nous, cela permet la possibilité de bénéficier d'un ré-éveil, la réalisation de la bouddhéité.

 

Du point de vue de la tradition Bouddhiste

 Padmasambhava, celui qui amena le Dzogchen au Tibet
Padmasambhava, celui qui amena le Dzogchen au Tibet

Quand on parle des 9 Yanas ou 9 véhicules des premières traduction de point de vue de la tradition bouddhiste, ce n'est pas une question de simplement faire une présentation à propos des enseignement généraux du Bouddha. Mais il y a plutôt une tradition où l'enseignement des 9 yanas, les 9 véhicules, sont pertinent pour le progrès d'une personne. qui avance sur la voie. Donc avec tout ce respect, tous les enseignement des 9 yanas deviennent pertinents pour la transformation d'une personne, d'un pratiquant. Dans ce contexte, l'enseignement et la pratique des 4 nobles vérités correspondent aux véhicules des enseignements du véhicules des disciples.

Et quand l'enseignements des 4 nobles vérités est plus élaboré, alors le réseaux des causes entre les souffrances et l'origine des souffrances, et la cessation de la souffrance. Quand elles sont plus élaborées, alors l'enseignement des 12 liens interdépendants deviennent pertinent à leur tour. Et ici, l'ordre inversé ou l'ordre séquentiel de la relation entre les 12 liens sont expliqués et sont médités.

Alors le pratiquant est essentiellement entrain d'appliquer l'enseignement du tout premier bouddha (celui qui a trouvé l'éveil par lui même).

Et quand la personne atteint l'étape suivante, l'enseignement sur la génération de la boddhicitta (esprit d'éveil altruiste) et basée sur l'application des 6 perfections, qui donnent une disciplines morales etc culminant par l'entraînement de Samatha (le calme stable) et aussi Vipâssana (perspicacité spéciale) alors le pratiquant met en place l'enseignement du véhicules du boddhisattva.

Sur cette base, la personne passe au niveau suivant, où la pratique du yoga des déités est ajoutées à sa pratique journalière. Et à ce moment, dépendant des expériences faite par la personne dans la pratique du yoga des déités, alors sa pratique devient beaucoup plus subtile. C'est de cette façon que la personne avance dans les 3 véhicules.

Initialement, pour certain, il est dit que dans le Krya Tantra (tantra de l'action) cela comprenais une visualisation de sa déité de méditation ayant la forme d'un maître en dehors et de qui il reçoit des bénédictions et des pouvoirs, etc.

Mais graduellement, quand la réalisation du yoga des déités devient de plus en plus profond, la personne atteint le niveau suivant. 

Et finalement, la personne pratique le Mahayoga, l'Anuyoga et l'Atiyoga. Et là, la manipulation de l'énergie subtile, des canaux et des gouttes, ces pratiques avancées du vajrayana sont amenées sur la voie du pratiquant.

Alors avec toutes ces techniques, que nous avons établies comme préliminaires, le pratiquant évolue vers le Dzogchen, la grande perfection ou Atiyoga. Où l'on met l'accent à atteindre la réalisation de rigpa ou la conscience primordiale.

Longchenpa

Et c'est en fait l'approche qui est présentée dans les 7 trésors de Longchenpa par exemple.
Et normalement, je recommande aux gens qui veulent s'engager dans la pratique de la grande perfection d'étudier d'abord les trésors de Longchenpa.

Il faut étudier celui sur le système philosophique et ensuite le trésor des joyaux qui exaucent tous les souhaits. Et ensuite, sur cette base, étudier "le mode d'être naturel" qui a pour tradition d'étude et de pratique durant une période de 145 jours.

Tous ces cycles de visualisation, ces cycles de pratiques, sont liés à un jour ou une semaine particulière. Et il y a une coutume de pratiquer cela pendant une longue période sans arrêt. Si c'est fait, cela sera bénéfique. Graduellement, la personne progressera vers l'étude de la théorie du véhicule suprême et ensuite par le trésor de l'ultime développement appelé aussi de l'espace absolu. De cette manière, on aura une approche systématique.

Conclusion

L'important ici est d'avoir une compréhension globale de cadre basique de la pratique de la voie du bouddhisme.

Bien sûr, il pourrait y avoir des circonstances particulières où certain pratiquant pourraient avoir des forces karmiques résiduelles amenées de leur vie précédente. Dans un sens, elles sont connectées et cela leur permet d'avancer à partir d'un certain stade (plus avancé). Dans ce cas, des instructions précises seront données par un gourou expérimenté ou un maître. Ils donneront une approche appropriée. Mais généralement, pour la plupart des pratiquants, il est mieux de commencer par avoir une connaissance globale de la structure de la voie bouddhiste. Et à ce moment, s'engager dans une pratique spécifique.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article